Acheter des produits chinois directement en ligne : un pari risqué ?

Le site chinois AliExpress s’adresse aux particuliers.De nombreux professionnels et particuliers souhaitent acheter directement aux fabricants en Chine pour bénéficier des prix d’usine. C’est possible via des sites web mais attention, l’achat à distance a ses limites et comporte quelques pièges.

Des sites comme Alibaba, AliExpress, Tinydeal ou DX permettent aux professionnels et aux particuliers d’acheter des produits électroniques directement auprès d’un fournisseur en Chine en bénéficiant de prix discounts. Un bienfait de la mondialisation ? Pas forcément. Car Internet ne garantit pas la qualité des produits ni leur livraison jusqu’à bon port.

Pour les particuliers

Les produits vendus sur les sites sont avant tout… des photos. Rien ne prouve que le vendeur les possède en stock et pourra les livrer à temps. Secundo, un prix au rabais peut cacher une qualité moyenne voire défaillante. Tertio, l’importation, elle, n’est pas virtuelle et reste soumise à des règles internationales et des contrôles douaniers. Bon nombre de produits ne sont jamais arrivés à destination ou sont restés bloqués en douane faute de certificat ou de licence d’exportation du fournisseur.

aliexpress
Le site chinois Aliexpress s’adresse aux particuliers.

Les sites ne mentionnent pas tous ces problèmes sur leurs pages produits. Tout est fait pour donner l’impression que les choses sont simples et rapides. Face aux risques, certains clients préfèrent commander de petites quantités mais les vendeurs n’ont pas toujours de stock et les usines ne produisent pas de faibles quantités. Du coup les risques sont aussi nombreux sur les petites commandes et les clients reçoivent parfois un autre produit, voire rien du tout.

Les usines chinoises permettent aussi à des sites de déstockage en ligne peu scrupuleux de proposer des produits à des prix alléchants. « J’ai reçu un jour une newsletter d’un site web annonçant un smartphone waterproof à 100 euros et que l’on ne trouvait pas en en France. J’ai acheté le modèle sur le site web mais j’ai reçu un produit différent après 5 semaines d’attente contre 7 jours annoncés sur le site, et de nombreux emails de relance. Le site était basé en Belgique et je n’ai jamais pu obtenir aucun remboursement ni aucun changement. », témoigne un client sur un forum.

« Il y a deux cas : soit le vendeur possède un stock de téléphones dans un entrepôt et il s’agit alors d’un grossiste qui peut se permettre de revendre à prix cassé, soit c’est une petite société voire un simple entrepreneur basé en Europe qui importe au fil des commandes depuis la Chine. Or, aucune usine n’accepte de vendre 2 ou 3 téléphones et encore moins pour l’export. Par ailleurs vous ne pouvez pas garantir un délai de livrasion en 7 jours puisque le bateau met déjà 4 semaines à arriver en France depuis la Chine. Quant à l’avion, les appareils électroniques contiennent des batteries qui sont soumises à des contrôles très stricts avec des frais élevés. Importer des produits n’est donc pas si simple », explique Edouard Maire, responsable marketing chez HK Market.

Pour les professionnels

Dans le cas des professionnels, le mieux est de passer par une société de sourcing qui est sur place pour sélectionner les fournisseurs, contrôler la qualité des produits et s’occuper des modalités de transport. Bien sûr, ce service entraîne un coût de 10 à 30% sur le prix d’usine. Mais le jeu en vaut la chandelle sur de grandes quantités qui engagent des sommes importantes. Passer par une société de trading économise aussi l’envoi d’un représentant sur place et leur staff est souvent familier de la langue et de la culture occidentale et chinoise. C’est le cas de HK Marketspécialisée en produits électroniques à Hong Kong : « Les Européens critiquent la qualité des produits chinois mais paradoxalement, ils veulent des prix au rabais. Il n’est pas étonnant qu’une tablette tactile achetée 30 dollars tombe en panne au bout de trois semaines parce qu’un processeur est mal adapté ou récupéré d’un vieux stock. »explique Edouard Maire de HK Market.

hkmarket
HK Market est une société d’export à Hong Kong spécialisé dans les solutions d’affichage marketing en vidéo.

Enfin, les fabricants chinois sont souvent plus soucieux des ventes et de la rentabilité que du service-client. Un phénomène que connaissent bien les professionnels de l’import-export en Asie.

« Comme chaque année le rythme de production s’accélère durant l’été dans les usines asiatiques et comme chaque année nous notons une baisse de la qualité. De Juin à Septembre les usines font face aux délais liés aux fêtes de fin d’année et bâclent leurs trop nombreuses commandes. », témoigne un inspecteur d’usine à Shenzhen.

« Jamais un vendeur chinois ne vous dira non. Il préfère vous promettre monts et merveilles que de perdre une vente même si vous n’êtes pas satisfait au bout. De plus, les usines chinoises n’acceptent que les paiements à l’avance et ne prennent aucun risque », confie un acheteur pour un détaillant.

« Les Chinois n’ont pas forcément besoin des Occidentaux pour booster leur chiffre d’affaire. Je me souviens avoir rencontré un directeur d’usine à Shenzhen qui a ouvert la réunion en disant : « Nous n’avons pas besoin de clients étrangers ». Le marché intérieur chinois est en effet suffisamment grand pour se suffire à lui-même. Bien sûr, les Chinois apprécient de se faire prendre en photo avec des Occidentaux pour leur communication, mais ils préfèrent vendre aux Chinois car ils se comprennent mieux et sont moins regardants sur la qualité. », ajoute Edouard Maire. « Nous avons de très bons fournisseurs en Chine qui savent faire de la qualité et qui respectent les normes d’exportation. Mais ils sont généralement peu visibles sur Internet car ils se concentrent  sur la production et non sur la communication. » conclut-il.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s